Dreamy Paradise


 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée imprévue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Malya Siwa

avatar

Féminin
Nombre de messages : 3
Age : 23
Localisation : Bien trop loin de Tymia
Humeur : Triste
Date d'inscription : 14/09/2008

Feuille de personnage
Âge: 16 ans
Particularités: Maîtrise plus ou moins la glace
Relations:

MessageSujet: Arrivée imprévue   Mer 17 Sep - 21:28

Malya sentait le sol froid et dur sous ses mains. Bon début, si elle sentait quelque chose, c'était qu'elle n'était pas morte. Enfin, normalement. Elle essaya de bouger, tout doucement au début, commençant par remuer le petit doigt de la main droite. Voyant que cette effort ne lui causait aucune souffrance et qu'il restait tout aussi... facile, dirons-nous. Elle ouvrit doucement les yeux, soulevant ses paupières millimètre par millimètre. Elle vit... rien. Normal, elle avait le nez collé au sol. D'ailleurs, il était vraiment froid, ce sol. Elle se retourna lentement sur le dos, et commença à voir autre chose que rien. Elle vit un plafond. Et de la lumière. Déjà ça. Elle resta allongée ainsi quelques minutes, respirant profondément, fixant toujours le plafond, l'esprit vide. Puis elle se dit que peut-être elle devrait bouger. Mais pourquoi bouger? Elle l'avait bien compris, elle n'était plus à Tymia. Elle était bien loin de son royaume, bien loin de tout ce qui constituait sa vie. Alors, pourquoi vivre? Autant rester ici, allongée, à attendre de mourir de faim. Le sentiment de sérénité qui l'envahit fut si fort que toute pensée disparu à nouveau de son esprit calme, très calme.Trop calme.

Elle se fit soudainement sortir de sa douce torpeur par des coups de bec répétés sur son front. En une seconde, elle avait repris parfaitement conscience, alerte, son corps tendu face à l'inconnu de ce monde où elle se trouvait, et son esprit s'ouvrit.

~ C'est pas trop tôt! J'ai cru que tu allais rester ici éternellement allongée! En plus, comme comme une cruche tu avais fermé ton esprit encore plus hermétiquement qu'un pot de confiture, je peux te dire que ça m'énervait de ne pas savoir ce qui te passait par la tête! ~

~ Je peux te dire que tu n'as rien manqué, Lia. Absolument rien. ~

Malya se redressa à demi, regardant autour d'elle. Elle se trouvait dans une grande pièce, et tout autour d'elle, au mur, étaient accrochées quatre grandes tapisseries. La première lui semblait plutôt abstraite, la seconde lui faisait penser à l'univers, mais avec des étoiles et des planètes qu'elle ne connaissait pas, la troisième, un medley de toutes les races que l'on pouvait trouver, et la quatrième... La quatrième retint sont attention beaucoup plus que toutes les autres. Lentement, avec des gestes mesurés, elle se leva, et se dirigea vers cette dernière tapisserie. Les rubans retenant ses cheveux flottèrent, comme sous l'effet d'un vent léger.

Non seulement la tapisserie était plus petite que les trois autres, elle était aussi... différente. Non pas par le sujet qu'elle traitait, elle était comme toutes les autres dans la continuité de la vie. La femme au premier plan avait une certaine majesté, et dégageait une aura magique. La pierre qu'elle tenait semblait vivante, brillant d'une légère lueur bleu, et dégageant elle aussi une forte impression de magie. D'ailleurs, de toutes, cette tapisserie était la seule à... comment le dire... la seule à dégager une impression de magie. Oui, c'était ça, une impression de magie. Enfin, non, c'était même plus fort, comme si elle était en vie, comme si les personnages ne demandaient qu'à bouger. Mais ce n'était pas ça qui avait retenu l'attention de la jeune reine, non. C'était autre chose. Un infime détail que d'autre avait peut-être vu sans y prêter aucune attention, mais qui troublait la jeune fille plus que quoi que se soit d'autre. Elle s'approcha encore, encore, et caressa de sa main la tapisserie. Sous ses doigts, deux personnages, qui dégageaient une impression de douce mélancolie, semblaient, plus que tout les autres, vouloir sortir de la tapisserie, bouger, prendre vie.

~ Malya... ~

La voix de Lia emplit la tête de la jeune fille. Le petit merle, posé à sa place habituelle sur l'épaule de la jeune reine, caressa doucement du bout de son bec doré la joue mouillée de Malya. Cette dernière ne pu retenir un sanglot, tandis que les larmes chaudes coulaient comme des perles sur son visage. Sa main glissa de la tapisserie, elle tomba au sol et enfouit son visage dans ses mains.

~ Lia... C'est... ~

~ Oui, je sais. Je sais, mais ne réagit pas comme ça, il peut ne s'agir que de personnes leurs ressemblant beaucoup. ~

~ Mais... Avoue que la ressemblance est frappante! ~

~ Oui. Mais ça ne veut pas dire que tes parents sont ici. C'est une possibilité, mais elle est infime. J'espère que tu es consciente de ça. ~

~ Oui... ~

Elle resta quelques instants prostrée dans cette position, avant de se ressaisir. Elle se releva, à nouveau calme, et se retourna. Ses yeux brillait d'une détermination nouvelle. Ses parents étaient peut-être ici. Et même si cet espoir était très faible, c'était une raison suffisante pour vivre.

D'une démarche assurée, elle se dirigea vers la porte qu'elle ouvrit en grand et qu'elle franchit, Lia toujours sur son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://manga-city.forums-actifs.com/forum.htm
 
Arrivée imprévue
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Arrivée de Chelsea (Pukifee Ante)
» Livre aidant a comprendre l'arrivée du petit frere/Soeur
» arrivée 2éme enfant?
» Un imprévu, une maladie peuvent vous pousser à vouloir reporter les congés que vous aviez posés .........
» Arrivée d'eau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dreamy Paradise :: .: Là où tout commence :. :: La Porte de Transfert-
Sauter vers: